Au pouvoir des mots

20 juillet 2017

Tinder Surprise

Tu mates, tu zappes, tu cherches encore, ça matche, tu bois un coup, il n’a pas de grandes mains, il faut de grandes mains, que faut-il encore, il faut qu’il n’ait pas d’enfant, qu’il ait la cinquantaine, et tu le suis au resto mais les mains sont toujours trop petites, il faut du poil, il faut qu’il écoute, qu’il entende, qu’il sourit, il faut qu’il dédramatise, qu’il rit, on se revoit ?, non pas dans cette vie, et tu mates, tu zappes, et ça matche et il a de grandes mains, il pense qu’on doit s’aimer toute la vie, il dit qu’on est... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 14:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juillet 2017

DAYS de James Lovegrove

  Tout se vend. Tout s’achète. Days est le plus grand centre commercial du monde. Seule une classe aux revenus suffisants peut y entrer, si tu n’as pas une des cartes sésames, tu te contenteras de lécher les innombrables vitrines vivantes qui longent les façades démesurées du gigastore. Atteindre les rayonnages, le rêve d’une vie ! Pouvoir consommer à outrance, telle est l’ultime réussite sociale dans le monde dystopique créé par James Lovegrove. Un monde dans le monde. Days a sa propre force de sécurité, ses propres... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 19:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 juin 2017

DIEU PARDONNE, LUI PAS ! de Stanislas Petrosky

  Estéban Lehydeux revient. Il jure, il boit et quand il a bien bu, se plante le nez au ciel, se mouche dans les étoiles et il pisse comme je pleure sur les femmes infidèles et les autres, il baise, il baise beaucoup, il baise bien la moitié du bouquin, et il aime pas l’injustice et les connards, alors il va, tel un super héros en plus expéditif, sauver la veuve et l’orphelin et les âmes en perdition parce qu’il est l’envoyé du grand patron, il est Requiem, il est le seul curé à te donner l’extrême onction à grands coups dans... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 18:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 juin 2017

LA NUIT, JE MENS de Cathy Galliègue

  Il y a Mathilde, le vilain petit canard d’une famille qui brille en société, une âme rêveuse qui cherche un chemin où seuls le soleil et l’odeur de l’herbe sont nécessités. Mathilde est amoureuse. Elle est entrée dans la vie de Gaspard telle une rafale de vent frais, elle est son printemps perpétuel. Et elle aime Gaspard. Il y a Guillaume. Enfin, c’était il y a longtemps. Il y avait Guillaume. Son premier amour. Son obsession. Les années ont passé, mais pourquoi revient-il hanter ses nuits ? Guillaume a tenu sa... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 18:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,