A La Nouvelle-Orléans, alors qu'une terrible tempête est annoncée, la plupart des habitants fuient la ville. Ceux qui n'ont pu partir devront subir la fureur du ciel. Rendue à sa violence primordiale, la nature se déchaîne et confronte chacun à sa vérité intime : que reste-t-il en effet d'un homme au milieu du chaos, quand tout repère social ou moral s'est dissous dans la peur ?

Laurent Gaudé choisit de suivre plusieurs personnages, plusieurs destins : c'est leurs voix que nous entendons, tous se battent pour survivre, certains avec force, d'autres avec désespoir...

La force du roman vient sans nul doute de ces voix qui se croisent, s'entremêlent, se répondent, ces personnages tour à tour narrateur. Une écriture forte, qui percute, un livre qu'il faut avoir lu.

Ce livre fut mon premier "Gaudé" et depuis j'ai découvert d'autres oeuvres qui confirment cette puissance d'écriture bouleversante. Je love Gaudé !

31B-wUMCsfL

L'auteur

Romancier, nouvelliste et dramaturge né en 1972, Laurent Gaudé publie son œuvre, traduite dans le monde entier, chez Actes Sud.

Il est notamment l’auteur de Cris (2001), La mort du roi Tsongor (2002, prix Goncourt des lycéens 2002, prix des Libraires 2003), Le soleil des Scorta (2004, prix Goncourt 2004, prix Jean-Giono 2004), Eldorado (2006), Dans la nuit Mozambique (2007), La porte des Enfers (2008), Ouragan (2010), Les oliviers du Négus (2011) et Pour seul cortège (2012).