9782226326157g

Après La septième nuit à Venise et Noire Belladone, voici, avec La cité des Loges, le troisième volet d’un voyage au cœur de Venise. La Venise du XVIIIème siècle. On retrouve Zorzi Baffo, chef de la police criminelle, qui est confronté à de mystérieuses disparitions. Deux acteurs de la Commedia dell’arte ont été enlevés en pleine représentation, et quand l’inquisiteur d’Etat Mezzetin se mêle de l’affaire, il n’en faut guère plus à notre agent poète pour extirper de sa mémoire une vieille affaire de meurtre non résolue… Et qui mieux qu’un auteur de théâtre pour l’aider dans son enquête ?

Avec ce roman riche, Thierry Maugenest a ratissé large question lectorat…
Si tu es lecteur de polar, tu vas trouver là une intrigue bien ficelée (expression très usitée pour définir une enquête menée rondement, qui est aussi une expression courante pour dire que c’est subtil, adroit, sagace (cf le dictionnaire des synonymes)… bref, l’auteur te prends pas pour une truffe).
Si tu es amateur d’Histoire en général et de Venise en particulier, tu iras dans le sestiere de San Marco, tu déboucheras sur le rio Nuovo, tu emprunteras la calle del Pozetto, où les maisons, soutenues par des arcs, s’inclinent vers la chaussée. Tu vivras Venise sous la brume d’un automne vaporeux qui vient de succéder à un été aride, et partout l’eau est suspendue dans l’air. Les habitants la respirent, la traversent jusqu’à ce qu’elle se condense sur la peau. Cette Venise d’alors, l’auteur y a sûrement vécu dans un rêve, il la narre comme si tu y étais.
Si tu es  féru de théâtre, tu connaîtras les codes du genre et les tendances de l’époque. Avec le personnage de Carlo Goldoni, tu apprendras comment sont tombés les masques pour offrir des visages exprimant les émotions, tu sauras les thèmes de prédilection d’un public populaire, tu connaîtras quelques secrets de la scène vénitienne.
Et enfin, si tu es porté sur la fesse, sache que la Venise du XVIIIème siècle était une sacrée cochonne ! En témoignent les poèmes de notre chef policier (docteur es débauches) :

Marco, à vingt-huit ans, jurait sur le Saint-Père
Qu'il en avait cinquante. Et devant ce prodige
De vigueur et de jeunesse, toutes le supplièrent
D'avouer son secret. "Je le dois à ma tige
Répondit-il alors : ma semence est un graal
Qui rajeunit les traits de celles qui l'avalent."
Voici comment notre homme, en mentant sur son âge,
Avait grand choix de femmes réclamant son breuvage.

Tu as là tous les ingrédients d’un roman écrit avec la passion pour une époque révolue, l'amour d'une ville qui fait toujours rêver, et le panache d’un polar dont l’intrigue se résoudra à l’épée. Un roman qui se lit tout seul, fluide, la plume légère, un roman à déguster. Et il sort en librairie le 5 mai et … oh ! C’est aujourd’hui ! Cours donc !

Albin Michel (2016)
297 pages


L’AUTEUR

Thierry Maugenest a publié une dizaine de livres parmi lesquels Venise.net (Liana Levi, 2003) couronné par plusieurs prix littéraires et, chez le même éditeur, Audimat circus, Manuscrit MS 408, La poudre des rois, etc. Aux éditions Hugo & Co, Les Rillettes de Proust en 2010. La Septième nuit de Venise et Noire Belladone sont les deux premiers tomes de ce cycle historique basé sur le passage avéré de Goldoni à la chancellerie criminelle de Venise. L'auteur vit entre Aix-en-Provence et Venise.