31 décembre 2016

ANONYM'US nouvelle 15: Parkinson of a bitch

Et c'est alors que la 15ème nouvelle du Trophée fut postée par votre  ̶s̶e̶r̶v̶i̶t̶e̶u̶r̶,  ̶s̶e̶r̶v̶i̶t̶e̶u̶s̶e̶, servitatrice.   *** Parkinson of a bitch     La sonnerie de mon portable me colle un coup de taser. Ce n’est pas la première fois que je prends une telle châtaigne en plein sommeil, mais je ne m’y habitue pas. D’autant que cette nuit, je suis pris par surprise. J’étais sûr d’être tranquille en agrippant mon oreiller sur le coup de minuit. Les infirmières m’avaient affirmé que cette... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 18:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 décembre 2016

ANONYM'US nouvelle 14: La place du tueur.

Et ainsi vint la 14ème nouvelle du Trophée Anonym'us.   *** La place du tueur   LUNDI La routine grignote déjà le capital des fêtes de fin d’année. Adieu guirlandes et cotillons. Bonjour le stress. L’hiver s’épanche en flocons paresseux. La cohorte des passagers se rue sur le quai de gare en une masse compacte. L’immuable rituel matinal entraîne invectives et bousculades auxquelles Oriane ne prête qu’une attention distraite. Détachée de la foule, elle feuillette son carnet de notes comme on entame un long... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 17:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 décembre 2016

BIENVENUE A COTTON'S WARWICK de Michaël Mention

  Australie. A Cotton’s Warwick, il y a une terre rouge et brûlante, un sol stérile d’avoir été trop sucé, des mines essorées, abandonnées, du bétail décharné. A Cotton’s Warwick, au milieu de rien, dans l’Outback, on boit. De la bière, beaucoup de bière. On chasse le kangourou. On ne baise pas, il n’y a plus de femme. Ah si, il reste Karen. Mais on ne baise pas Karen, le Ranger Quinn y veille, alors on s’enfile Biba à la fraîche, en soirée. A Cotton’s Warwick, il reste l’abattoir, les trafics qui paient la bière, les haines... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 09:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 décembre 2016

ON SE SOUVIENT DU NOM DES ASSASSINS de Dominique Maisons

  Début du XXème siècle, Paris en sépia, les calèches sur le pavé et Max Rochefort qui écrit des feuilletons policiers pour le journal Le Matin. Une ambiance est créée, tu peux te mettre les images de la série Les brigades du tigre sur la rétine pour t’aider à l’intégrer, c’est bon, tu y es. Le narrateur est un certain Giovanni Riva, qui bosse aussi au journal et qui rêve d’écrire. Alors qu’il se retrouve au service de l’extravagant Rochefort, un meurtre des plus odieux va les entrainer dans une enquête à faire pâlir le... [Lire la suite]
18 décembre 2016

ANONYM'US nouvelle 13: Deux courses, un sprint final

Messieurs, mesdames, voici la 13ème nouvelle du Trophée Anonym'us. *** Deux courses, un sprint final   Pour gagner une course de fond, il ne s’agit pas de caracoler en tête sur les trois quarts du parcours. Seule compte l’arrivée, où l’on doit tout faire pour être le premier à la franchir. Pierre Doyel le savait comme personne. Des mois de travail acharné pour se maintenir au sommet, et qu’il devrait peut-être balayer d’ici quelques instants. À l’abri de la foule, dans son bureau aux murs lambrissés, il n’avait accepté que... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 18:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 décembre 2016

REFLEX de Maud Mayeras

Voilà un moment qu’on me dit de lire Maud Mayeras, mais faut me comprendre, y en a eu des pelletés de thrillers gentiment conseillés qui m’ont laissée un goût amer de tromperie sur la marchandise. Mais puisque j’étais à Brive et que oh ! Maud Mayeras y était aussi, j’me suis laissée tenter… et quelle bonne idée j’ai eu ! Reflex, c’est l’histoire d’Iris Baudry, photographe de l’identité judiciaire. Iris est une écorchée. Plutôt introvertie, elle se fait discrète dans son boulot, dans sa vie. Il y a onze ans, son fils... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 20:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 décembre 2016

LE PLUS BEAU JOUR de David Foenkinos

Une fois n’est point coutume, me voici à lire une pièce de théâtre ! Nathalie vient d’accoucher et que voilà Michel, le meilleur ami de Pierre l’heureux papa, qui se pointe avec sa nouvelle gonzesse. Et comment le plus beau jour d’une vie va se transformer en une remise à l’heure des pendules. - Je ressens une angoisse, je veux qu’on la combatte ensemble tous les deux. L’amour, c’est ça. Je suis là pour toi, comme tu dois être là pour moi. - Tu ne crois pas que tu as mal choisi ton moment pour être chiante ? Pas très... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 23:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 décembre 2016

ANONYM'US nouvelle 12 : Entonnoir - Un costume à farcir de sa viande

Ah ! La voilà cette douzième nouvelle qui s'est faite tant attendre !   ***   Entonnoir - Un costume à farcir de sa viande   5 h 20 : débit Lambert conduit vite et par à-coups. Les pneus crissent sans raison sinon celle de passer le sang, le temps chaud de ce petit con. À la place du mort, le brigadier-chef Terazzi joue les blasés. Il se bricole une gueule mais tu lui flaires un torchis qui résiste mal au feu. La conversation roule comme la 407 banalisée, tressautant sur le foot, le cul, les racailles. La nuit... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 12:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,