9782221197455

 

Cet autre amour, c’est celui que l’auteure a vécu, et vit encore, avec son psychanalyste. C’est un livre exutoire, une façon de se discerner avec le recul de l’écriture, de partager son histoire de ce que l’on appelle le transfert avec d’autres personnes qui se sentiraient perdues face à un tel envahissement du cœur, avec d’autres analysants. Elle raconte comment après un choc émotionnel, elle en est venue à consulter celui qui deviendra un objet d’amour nécessaire à sa cure, à son chemin.

De la psychanalyse j’avais l’image de quelque chose dont on ne savait jamais quand cela se terminerait, on disait que cela pouvait durer une vie, que ça pouvait tout faire exploser, son couple, sa famille, que ça remettait tout en question, que ça coutait beaucoup d’argent.

Et c’est un peu l’image que j’en ai quand j’ouvre ce livre. Freud et moi sommes en froid depuis longtemps et Michel Onfray m’en a vacciné lourdement avec Le crépuscule d’une idole. Parce qu’à lire ce qu’en raconte Dominique Dyens, il semble que cette relation ambigüe à l’analyste apporte plus de perturbations que de bien, elle trouble et questionne, elle plonge dans des souvenirs, interprète des rêves, ébranle l’entourage et s’étale sur des années ! Des années à se pencher sur son nombril, à trouver des significations pour justifier l’être que l’on est aujourd’hui, puis à les invalider pour en trouver d’autres ! J’ai donc eu beaucoup de peine à lire ce livre, surtout quand pour illustrer le propos, nous avons droit à des interprétations de rêves somme toutes hasardeuses (dixit mon œil (très) critique). Néanmoins, reste ma curiosité. Reste cette problématique du transfert qui ne peut être niée. Comment se met-il en place ? A-t-il un rôle curatif ? Et si la question psychanalytique te passionne, peut-être ce livre t’apportera-t-il quelques éclaircissements.

Robert Laffont (2017)
231 pages

 

L’AUTEUR

Écrivain, Dominique Dyens est notamment l'auteure de huit romans, parmi lesquels La Femme éclaboussée (Héloïse d'Ormesson 2000), Intuitions (Héloïse d'Ormesson 2011), Délit de fuite (Héloïse d'Ormesson 2008), Lundi noir (Héloïse d'Ormesson 2013) et Cet autre amour (Robert Laffont, 2017).