15 octobre 2017

LA SERPE de Philippe Jaenada

  J’arrive enfin au terme des 634 pages de l’enquête que Philippe Jaenada mena sur un triple meurtre vieux de soixante-quinze ans. C’était un matin d’octobre 1941, c’était dans un château familial dans le Périgord, Henri Girard se leva et découvrit son père, sa tante et la bonne massacrés à coups de serpe, amas de chairs et de sang. Il avait vingt-quatre ans, une vie déjà tumultueuse, une réputation de mauvais garçon, le meurtrier idéal. Le personnage principal, Henri, le vrai démon, est d’abord un sale gosse. Il faut que je... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 21:57 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 octobre 2017

ANONYM'US nouvelle 4 : Le 18h43

Le 18h43   Pour l’instant il dort. Sonné. Repu. Protégé par l’oubli. Peut-être même qu’il rêve. Je l’observe. Ça fait vingt minutes. Il n’a pas bougé. Un peu de bave a séché au coin de sa bouche, rosie par ce filet de sang généreusement jailli de ses narines. La jeunesse est si facilement impressionnable. La peur a suffi. Coagulation en alerte ! L’épistaxis était à prévoir. D’accord, le coup de pelle l’a bien achevé, pourtant, je n’ai plus la main aussi lourde. Les mômes d’aujourd’hui sont trop friables. À... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 19:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 octobre 2017

ANONYM'US nouvelle 3 : No Man's land

  No Man's land   La nuit qui venait s’annonçait glaciale et pleine de brouillard. Le pilonnage avait cessé en début de soirée, la terre ne tremblait plus ; une accalmie sépulcrale régnait sur le no man’s land qui débutait aux premières fermes de Chaudancourt. Tassés dans leur tranchée, les guetteurs avaient les pieds dans la boue et le regard tourné vers la ligne de feu adverse. Abrutis de fatigue, ils tapaient du pied pour conjurer le froid. Personne ne prêtait attention aux gaspards qui se faufilaient entre... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 14:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 octobre 2017

ESPACE LOINTAIN de Jaroslav Melnik

    Gabr ne sait comment vivre ces hallucinations qui le submergent depuis peu. Au dispensaire du ministère du Contrôle de l’Union Gouvernementale, on lui apprend qu’il est atteint du syndrome de l’Espace Lointain, une psychose qui crée un dérèglement de sa perception du monde environnant. Mais pour utiliser un mot simple, il voit. Ses yeux voient. Et là où Gabr vit, personne ne voit. Les hommes sont aveugles depuis plus de dix-sept unités temporelles, ils se déplacent au son de capteurs, leur conception du monde est... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 18:33 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 octobre 2017

LA PLANETE DES SINGES de Pierre Boulle

Cet été, je suis allée au cinéma voir La planètes des singes : suprématie. Pas un véritable choix de ma part, mais j’y étais. Pas de véritable exaltation non plus, mais j’y étais. Et je sais gré à ce film de m’avoir ramenée vers ce livre déterminant.  Je pourrais te faire l’historique de ma relation intime avec la planète des singes, je pourrais te parler de la trace tenace que m’a laissée le premier film tourné en 1968 avec Charlton Heston, je pourrais te dire que Pierre boulle a eu un gros impact sur la lectrice que... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 21:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 octobre 2017

ANONYM'US nouvelle 2 : Case management

  La deuxième nouvelle du Trophée Anonym'us, c'est tout de suite...   *** Case Management   On s’était donné rendez-vous sur la terrasse du Grütli. Je l’ai trouvé voûté devant une bière, pâle et poché, penaud de mine, creusé de joue et l’œil vitreux. Plus aucune trace de la lueur d’espièglerie qui y flottait encore voici peu. Les traits amers et vieillis par la rancœur. Un crève-cœur. Le pantalon fatigué et la chemise fripée. Et lui flottant dedans tout amaigri. Lui si peu fait pour le travail maintenant dévasté... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 19:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,