073_NOTEZ-DEJA-Couverture-Livre-468x750

 

Je n’ai pas pour habitude d’étendre ma prose quand je te parle d’un livre, mais je pense que sur ce coup, ça va aller plus vite encore. Comme Jean Teulé, je vais faire court.

Le sujet m’a plu. Comme à son habitude, l’auteur va piocher dans l’Histoire une anecdote, un événement, des personnages pour lancer sa plume dans un récit qui bousculera. Et là encore, ça bouscule. Et pour cause, nous nous trouvons au début du XVIème siècle, à Strasbourg, où une étrange épidémie sévit sur la population. Les habitants se mettent à danser. Jour et nuit. Des semaines durant. Sans arrêt. Une transe parfois mortelle.

- Danser, est-ce taire un cri ?
Un moine près du docteur rectifie :
- Elle mène une sarabande à damner tous les saints, cette sorcière !

Tout y est. Teulé a potassé son sujet. C’est un Moyen Âge de misère qui oppose une famine extrême à l’opulence cléricale sur un fond de désespérance. Et puis, on a le « parlé Teulé » mêlant vocable d’antan à insultes contemporaines. On a cet humour propre à l’auteur qui caricature ses personnages tout en gardant en tête la véracité des faits. Tout y est. On a bien un livre de Jean Teulé.
Mais voilà, peut-on faire un livre de tout fait historique ? Ce me semble bien long ces "seulement" 155 pages à regarder danser des misérables, les voir tomber suant le sang. Ce me semble bien long ces palabres entre le maire et le clergé local. Mais que se passe-t-il ? Les gens deviennent-ils fous ? Que fait-on ? Bon, on fait comme tu dis. Ça marche pas, on fait quoi ? Les gens deviennent fous. Bon, cette fois, on fait comme tu dis toi…
Et j’avais eu le même sentiment en lisant Fleur de tonnerre...
Une nouvelle, ça l’aurait fait non ?

Julliard (2018)
155 pages


L’auteur

Jean Teulé est l'auteur de quinze romans, parmi lesquels, Je, François Villon (prix du Récit biographique) ; Le Magasin des suicides a été adapté en 2012 par Patrice Leconte en film d'animation ; Darling a également été porté sur les écrans ; Charly 9 s'est joué en avril 2014 à l'Opéra-Théâtre de Metz ; Les Lois de la gravité, adapté au cinéma en 2013 par J.-P. Lilienfeld ; Le Montespan (prix Maison de la presse et Grand Prix Palatine du roman historique), Ô Verlaine ; Longues peines et Fleur de tonnerre sont également en cours d'adaptation cinématographique. Quatre de ses romans ont été adaptés en bande dessinée. La totalité de l'œuvre romanesque de Jean Teulé est publiée aux éditions Julliard.

Du même auteur sur ce blog :
Comme une respiration
Fleur de tonnerre
Héloïse ouille
Ô Verlaine