07 février 2018

ANONYM'US nouvelle 18 : Violence ordinaire

  Violence ordinaire   La chambre est plongée dans l’obscurité depuis une demi-heure à peine, mais je sais déjà que je vais être incapable de sombrer dans le sommeil, malgré la fatigue qui envahit la moindre cellule de mon corps. Lui dort sereinement, paisiblement, à côté de moi, tourné vers l’extérieur du lit. Il m’offre son dos, qui va et vient avec une régularité tranquille que je ne peux qu’envier, jalouser.La colère s’insinue en moi, quand bien même je sais qu’elle ne m’aidera pas à m’endormir, au contraire. C’est... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 18:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 janvier 2018

LE TESTAMENT FRANÇAIS d'Andreï Makine

    Le soir, nous rejoignîmes notre grand-mère sur le petit balcon de son appartement. Couvert de fleurs, il semblait suspendu au-dessus de la brume chaude des steppes.Charlotte n’est pas une grand-mère comme les autres de ce côté de la Russie sibérienne. Charlotte est française, et quand elle est venue vivre en Russie il y a une vie de cela, elle a emporté avec elle une malle pleine de l’ « esprit » français. Et chaque été, sur ce balcon dominant la plaine russe, elle raconte à son petit-fils la littérature, les... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 18:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 janvier 2018

SIMPLE MORTELLE de Lilian Bathelot

  Quand elle arrive dans ce village reculé de l’Aude, Nicole a laissé derrière elle une vie. Des enfants déjà grands, une vie maritale sans relief. Quand elle arrive dans ce village pour prendre un poste d’institutrice, il pleut à verse, et Louis lui demande une cigarette, et Louis l’invite à se sécher, et Louis va l’emmener sur des terres dont elle ne pouvait soupçonner l’existence. Parce que ce roman est d’abord un roman d’amour, un roman sur l’exultation des corps, sur la passion entre deux êtres qui se vivent... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 18:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 janvier 2018

ANONYM'US nouvelle 17 : Invasions barbares

  #IB ChallengeInvasions barbares Pour voir ce que Invasions Barbares partage avec ses amis, envoie-lui une invitation.À propos d’Invasions BarbaresBienvenue sur le profil FB du #IB Challenge !Forme une tribu et poste les vidéos de tes #IB.Ton nombre de LIKE déterminera ton prochain défi.Prêt pour ta première #IB... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 18:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 janvier 2018

TANDIS QUE J'AGONISE de William Faulkner

  Addie Bundren est morte. Son mari, Anse, lui a promis qu’elle serait enterrée à Jefferson, à quarante miles de leur ferme. Avec ses cinq enfants, il charge le cercueil dans la charrette et c’est le début d’une épopée située quelque part entre le drame et le vaudeville.Il pleut, les routes sont abimées, on est loin des villes, les contretemps se multiplient, le cadavre se décompose mais J’lui ai donné ma parole. Elle avait mis ça dans son idée, ils mettront la mère en terre à Jefferson quoi qu’il en coûte.Chaque chapitre... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 18:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 janvier 2018

ANONYM'US nouvelle 16 : In memory I am

  In memory I am     — Police secours à votre écoute. Que puis-je pour vous ? Ça faisait une sacrée paye que j’avais pas entendu une voix. Et un bail que j’avais pas croisé une autre tronche que celle du sale type. Vu que je regardais dans un miroir, y’avait des chances pour que l’espèce de croisement entre une méduse et une hyène déprimée qui me dévisageait, ce soit moi. Depuis qu’on m’a passé les souvenirs à l’estompeuse, je ne sais plus quelle gueule j’avais avant, mais une chose est sûre : les... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 17:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 janvier 2018

ANONYM'US nouvelle 15 : La belle Otero

  La belle Otero  — Messieurs, faites vos jeux ! La tension est à son comble dans le grand Salon Privé. Sous les dorures illuminées par le cristal des lustres, les joueurs se toisent à coups de crispations mandibulaires en balançant leurs plaques sur le tapis, au hasard, comme s’ils semaient du blé. — Les jeux sont faits ? De deux doigts, le croupier monégasque bloque le cylindre de la roulette, le relance et jette la bille en sens inverse. Au dernier moment, Mickael place tous ses jetons sur le... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 17:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 janvier 2018

LE FLEUVE DES BRUMES de Valerio Varesi

    C’est un hiver rude et il pleut sans discontinuer sur le Pô, ce fleuve du nord de l’Italie qui s’étire des Alpes à la mer Adriatique. Au cercle nautique où le Sourd remplit les verres de fortanina, Barigazzi s’inquiète de la montée des eaux et s’étonne de voir la péniche de Tonna larguer les amarres pour partir sur le fleuve grossissant. Mais au cercle, on sait que le vieux Tonna connait le fleuve mieux que quiconque. Et pourtant,  la péniche accostera plus bas vide de tout passager. Le vieux Tonna a disparu. Le... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 18:33 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 janvier 2018

ANONYM'US nouvelle 14 : Béton armé

  Béton armé   On est le onze juillet et le nombre de règlements de compte dépasse déjà celui de l’an dernier, soit trente-quatre meurtres. C’est la presse et la police qui les définit comme « règlement de compte », moi, je ne sais pas. J’ai enquêté. Je peux dire que sur les trente-quatre affaires, huit n’ont rien à voir avec le « règlement de compte », huit sont des affaires de pure crapulerie débile, de celles qui existent seulement, car des demeurés sont armés et vont tuer uniquement parce qu’ils ne veulent pas... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 20:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 janvier 2018

JE SUIS UNE LÉGENDE de Richard Matheson

    Robert Neville est le dernier survivant d’une pandémie qui a anéanti l’humanité. Depuis trois années, chaque soir, il s’enferme dans sa maison car au dehors, des créatures errent. Assoiffés de sang, ces monstres sont des mutations de morts revenus à la vie, ils ont toutes les caractéristiques du classique vampire de la littérature. Ils fuient la lumière, craignent le crucifix et l’ail. Le monde est devenu fou... Les morts s'y promènent à leur guise et cela ne m'étonne même plus. Il était devenu banal de voir les... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 17:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,