11 août 2014

MANHATTAN CARNAGE de Orcus Morrigan

Attention ! Déjantage le plus complet ! Peut-on dire que l’auteur s’est laissé aller à des délires primitifs engendrés entre une enfance bercée par Spectroman et une adolescence (boutonneuse certes) per-cutée ou –turbée par un Freddy Krueger atterrant ? Peut-on se demander si pour les besoins de l’écriture, l’auteur a dû consommer quelques bonbons pas recommandables ? Nous ne le saurons certes jamais et pourtant, lors d’un entretien tout à fait soft, il m’avait paru fréquentable cet auteur que je ne nommerai pas... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 19:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 août 2014

Au pouvoir de Montolieu avec Bertrand Taoussi

Montolieu, village du livre et des arts graphiques, lieu de toutes les expressions… Aujourd’hui, je vous présente Bertrand Taoussi, un photographe qui aime les mots. Depuis le 1er janvier 2014, Bertrand a voulu partager ses photos via un blog empli de poésie avec son projet : une photo, un texte, un jour. Je le laisse vous en parler lui-même. Forgé dans un cor aux accords de cuivre le pied encré dans la mélodie primitive tout le corps tendu vers une étoile ivre mon coeur bat la mesure pour survivre. BT Le projet 365/2014... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 20:21 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 juillet 2014

Un entretien avec Michel Vigneron...

Michel Vigneron, auteur du premier opus de l'Embaumeur avec Harpicide, a eu la grande amabilité de répondre à mes questions... Merci beaucoup Michel et bonjour !     Tu es le premier à avoir entrepris l’aventure de Luc Mandoline, dit  l’Embaumeur, cet ancien légionnaire reconverti en thanatopracteur, personnage qui sera repris par la suite par d’autres auteurs. Comment tu l’as abordé ? De manière frontale: un Embaumeur ancien légionnaire ne pouvait être qu'un esthète d'un genre particulier de la mort.... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 19:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 juillet 2014

HARPICIDE de Michel Vigneron

Après avoir rencontré Luc Mandoline à Anvers, y a eu comme un truc entre nous, ça a collé, il m’a comme qui dirait emballée. Je l’ai donc suivi. Discrètement. Jusqu’en Guyane cette fois. Il s’emmerde pas quand même ! Il l’a belle à être un Embaumeur itinérant. Evidemment la Guyane, c’est pas la Belgique, y a beaucoup moins d’asphalte et beaucoup plus de latérite. Mais en ancien légionnaire qu’il est, je savais qu’il y serait comme un piranha dans le fleuve (à l’aise donc). Et puis, c’est pas vraiment pour le plaisir qu’il va... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 20:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 juillet 2014

LA GUERRE A SON PARFUM de Jean-Louis Nogaro

La seconde guerre mondiale fut aussi la période où les esprits à l’humanité défaillante se remplirent les poches. Ainsi en fut-il pour Lucien Bornier dont l’éthique en peau de chagrin l’emmena à fricoter avec l’ennemi. Soixante ans après, une équipe de braqueurs allemands terrorise la population et plus particulièrement les employés des parfumeries Martinaud. Et encore plus précisément, ces vols de parfums « premiers prix » (pas même le nec plus ultra du parfum), perturbent Ernest Cafuron qui a sa Linda chérie qui y... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 16:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
09 juillet 2014

Un entretien avec Maxime Gillio...

Trèèès contente de découvrir ce personnage qu'est Maxime Gillio au travers de son polar Anvers et Damnation. Curieuse de le connaître un peu plus, je lui ai posé quelques questions auxquelles il a répondu très sérieusement et très aimablement parce qu'en plus d'être drôle, décalé et d'avoir une belle plume, il est aussi sérieux et aimable. Quel homme !Merci Mr Gillio.   Luc Mandoline, dit l’Embaumeur, est passé entre les mains d’autres auteurs avant toi. Comment l’as-tu accueilli ? D’autant plus facilement que j’ai eu la... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 17:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 juillet 2014

ANVERS ET DAMNATION de Maxime Gillio

Luc Mandoline est thanatopracteur et il thanatopracte fort bien. On le surnomme l’Embaumeur. Personnage de tournante puisqu’il s’est retrouvé entre les mains de plusieurs auteurs talentueux avant d’atterrir sous la plume de Maxime Gillio. Je ne connais pas encore cette icône de la momification quand j’ouvre ce livre mais très rapidement, je sais qu’on va s’entendre. L’embaumeur, il a un côté San-Antonio. Il la raconte pas. Pas de promesse de bague à l’annulaire ou de baiser langoureux sous un saule pleureur. Il la joue décomplexé... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 10:34 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
07 juillet 2014

LES AUTEURS DU NOIR FACE A LA DIFFERENCE

Voilà un recueil de nouvelles qui me hélait depuis un moment. Merci à Jimmy Gallier et aux Editions Jigal pour l’avoir mis entre  mes mains. Ces nouvelles, c’est tout d’abord pouvoir découvrir des auteurs que je n’ai jamais lu, genre tri vite fait. C’est un peu dur à entendre comme ça mais ça évite de tomber des tas de livres avant de trouver une perle. J’ai donc lu 15 nouvelles de 15 auteurs différents en quelques heures, moi j’dis que c’est pas mal comme tamisage. Evidemment, mon intérêt ne s’arrête pas là. « Les... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 15:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juillet 2014

Quand le Pouvoir des mots fait du Bruit dans nos oreilles: mai et juin 2014

Bienvenue dans l'espace réservé à mon coblogataireDu bruit dans les oreilles, de la poussière dans les yeux... C’est l’été et vous n’avez qu’une seule envie : vous la couler douce dans un transat à l’ombre d’un arbre ou au bord d’une piscine, un cocktail à portée de mains et un super bouquin sous les yeux. Oui, c’est incroyable, je lis dans vos pensées et connais vos moindres désirs (bon là j’abuse ok et puis il y a des choses qu’il ne fait pas bon savoir, c’est connu, les lecteurs de thrillers sont des psychopathes en... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 22:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juillet 2014

FAUT QUE TU VIENNES de Pascal Thiriet

Enée, il est comme ça. Quand Dido l’appelle, il vient. Depuis toujours, il répond présent. Son truc à Dido, c’est de tuer du banquier. Et forcément, quand sur ce dernier coup, ça ne se passe pas comme elle veut, et bien, elle appelle Enée. Enée a la vie lourde, elle lui pèse fort sur les épaules. Pour pouvoir réfléchir, épreuve douloureuse pour lui, il boit. Il boit. Il boit encore. Et quand Dido l’appelle, il vient et il boit. Voilà un couple pas comme les autres. Des frères et sœurs, des amants, des amoureux, des amis. On ne sait... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 18:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]