28 avril 2018

POWER de Michaël Mention

    1965, les Etats Unis déversent cinq cent mille tonnes de bombes sur le Vietnam, Malcom X, militant du Black Nationalist Party, est assassiné, des émeutes raciales explosent à Los Angeles suite à l’arrestation d’un jeune noir par des policiers. C’est dans ce contexte de crise et de tension sociale que va naître le Black Panther Party.Fatigués et révoltés par la discrimination envers la population noire, Huey Newton et Bobby Seale créent un nouveau parti qui se veut socialiste et solidaire, appariant lutte raciale à... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 18:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 avril 2018

UNE ROSE AU PARADIS de Barjavel

    Dans un avenir proche, toutes les nations possèderont la bombe Universelle dite Bombe U. Et quand une bombe U explosera, toutes se déclencheront et la planète disparaitra sous cette puissance atomique. M. Gé, un homme mystérieux mais à priori riche et puissant, veut éviter d’en arriver là. Pour se faire, il décide de faire exploser dès à présent les bombes U afin d’éradiquer le monde tel qu’il est mais préserver l’existence de notre Terre. A des centaines de mètres sous nos pieds, il conçoit un abri géré par un... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 18:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 avril 2018

TOUT LE MONDE AIME BRUCE WILLIS de Dominique Maisons

    Actrice en vogue, Rose Century fait face aux aspects pervers hollywoodiens. Manipulée par son agent, errant dans un milieu saupoudré de blanche, surfant entre les harceleurs et les envieux, ignorée par un père riche et influant briguant un haut poste en politique, elle inonde les tabloïds de coups d’éclat et de vicissitudes dégradantes pour son image. Et pour l’image du cinéma. Et pour l’image de son père. Il faut que Rose disparaisse sans perturber les projets Hollywoodesques la concernant.Rose est en souffrance,... [Lire la suite]
02 avril 2018

LES MONADES URBAINES de Robert Silverberg

    En 2381, l’humanité s’agglutine dans des tours de trois kilomètres de haut. Les monades urbaines. La monade est un concept qui fut utilisé par Leibniz pour évoquer une structure complexe et fermée. Robert Silverberg reprend l’idée pour y enfermer huit cent mille personnes dans un monde qui en contient désormais soixante-quinze milliards.Chaque monade est hiérarchisée et compte des « villages » d’une quarantaine d’étages. Plus on monte dans les étages, plus on va vers l’élite de la société. On imagine les dirigeants... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 18:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 mars 2018

LE DICTATEUR QUI NE VOULAIT PAS MOURIR de Bogdan Teodorescu

  Parce que j’ai découvert de surprenantes lectures derrière des couvertures (très) colorées, je continue la prospection de cette jeune maison d’édition qu’est Agullo. Et si je trépigne devant la couverture (moins) colorée de ce nouveau titre qu’est Le dictateur qui ne voulait pas mourir, c’est que je veux encore être déconcertée, interloquée, abasourdie, oh oui, Bogdan Teodorescu, fais-moi du bien !Il était une fois un vieux dictateur qui, après une longue vie à écraser son peuple consentant, traîne ses derniers jours sous... [Lire la suite]
05 mars 2018

LE GARÇON de Marcus Malte

    Le garçon traine sa mère mourante sur son dos. Il marche vers la mer. C’est sa dernière volonté, voir la mer. Cette femme qui lui a juste donné la vie et qui l’a toléré près d’elle meurt sans un regard, sans une parole. Chaque pas qu’il fera désormais sera un pas vers un monde qu’il ne connaît pas. Il est méconnu de toute civilisation, il est comme l’enfant sauvage qui a grandi loin des sociétés humaines. Le garçon ne parle pas. Il observe.C'est un temps où le garçon commence à entrevoir de quoi pourrait bien être,... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 18:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 février 2018

ANONYM'US nouvelle 20 : Quelques heures de civilisation

  Quelques heures de civilisation   Le problème est simple : tu veux monter dans le train, mais t’as pas de billet. Départ dans trois minutes. Les contrôleurs se campent devant chaque voiture. Tu t’approches, aimable, conciliante, avec, sur les lèvres, un sourire calculé. « Bonjour. » Le gars te considère d’un œil complètement morne, sans répondre ni sourire. Tu respires. Tu prends ta voix la plus contrite et agréable. « Excusez-moi. Désolée de vous déranger. » La politesse. C’est terrible mais t’y peux rien. L’autre... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 11:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 février 2018

ANONYM'US nouvelle 19 : Mortelle soirée

  Mortelle soirée   – C’est quoi ce foutoir ? Oh non ! Pitié !La femme se figea à l’entrée du salon, les bras ballants, son sac à main échouant sur son escarpin droit. Le spectacle était sinistre.– Lucille ! appela-t-elle, surprise de n’entendre qu’un murmure émaner de sa bouche.Elle se redressa et inspira profondément. Surtout ne pas flancher.– Lucille ! répéta-t-elle, la voix plus assurée.– Oui, maman.Une frêle adolescente débarqua dans l’immense pièce, nue sous un tee-shirt Motörhead trois fois trop grand pour elle,... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 10:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 février 2018

LES MAUVAISES de Séverine Chevalier

    Ils n’avaient pas peur, ils ne s’inquiétaient de rien, ils se mélangeaient à la pluie et au vent déblayant ce monde disparu, ils devenaient liquides et aériens et durs comme des roches, tout à la fois. Et ils se souriaient, de toutes leurs dents jaunes et mal rangées.On ne devrait pouvoir lire que des textes de cette force.Micheline a quinze ans, ses mains sont brulées par l’eau oxygénée qu’elle malaxe sur les têtes de clientes déjà trop péroxydées, son corps mutilé depuis l’enfance n’est plus qu’un vide à combler. À... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 17:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 février 2018

ENTREZ DANS LA DANSE de Jean Teulé

  Je n’ai pas pour habitude d’étendre ma prose quand je te parle d’un livre, mais je pense que sur ce coup, ça va aller plus vite encore. Comme Jean Teulé, je vais faire court.Le sujet m’a plu. Comme à son habitude, l’auteur va piocher dans l’Histoire une anecdote, un événement, des personnages pour lancer sa plume dans un récit qui bousculera. Et là encore, ça bouscule. Et pour cause, nous nous trouvons au début du XVIème siècle, à Strasbourg, où une étrange épidémie sévit sur la population. Les habitants se mettent à danser.... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 18:23 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,