11 février 2013

"Rosa Candida" d'Audur Ava Olafsdottir

Rosa Candida est tout en douceur, en poésie. C’est de la délicatesse, c’est tendre et ça fait du bien. Arnljotur (faut vivre en Islande pour porter un nom pareil… sinon, c’est que vos parents ne vous désiraient pas) a 22 ans et a toujours vécu chez ses parents. Maman est morte il y a peu et papa a du mal à s’y faire. Et c’est sans compter Josef, le frère jumeau qui vit désormais dans une institution. Il y a un an maintenant que le narrateur, Arnljotur, a eu une aventure d’une nuit dans la serre de maman. Cette amourette sans... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 21:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 février 2013

"Le diable dans la ville blanche" d'Erik Larson

Fin du XIXème siècle, Chicago et des architectes de renom vont tout faire pour que la prochaine foire mondiale s’installe chez eux. Cette nouvelle exposition universelle doit être fastueuse, grandiose, majestueuse… il faut qu’elle puisse faire oublier la tour Eiffel et l’exposition de Paris. Chicago, la ville sombre, Chicago la ville sale aux rues incertaines veut s’offrir le luxe et la blancheur d’une cité hors norme… Et dans l’ombre, un homme au charme sûr va mener ses desseins et fantasmes au bout de l’horreur dans ce... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 18:50 - Commentaires [4] - Permalien [#]
31 janvier 2013

Un premier concours avec Au Pouvoir Des Mots…

La page Facebook de ce blog ayant atteint les 250 visiteurs, j’ai été encouragée à « fêter » ce succès avec un concours. Je me suis bien évidemment demandée comment vous faire participer et quoi faire gagner. C’est en glanant des idées chez mes camarades bloggeurs que j’ai décidé de vous faire bosser si l’envie vous prenait de tenter votre chance. Le principe est très simple, vous devez me rédiger un avis sur un livre que vous avez lu récemment. Il vous suffit de me le faire parvenir via le blog (« Contacter... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 19:58 - Commentaires [6] - Permalien [#]
26 janvier 2013

"L'instinct maternel" de Barbara Abel

Pas facile, facile que de donner mon avis sur ce livre. On va parler d’avis mitigé. C’est l’histoire d’une pauvre femme, riche par contrat puisque l’homme qu’elle aime l’a épousée pour son joli popotin, pour renvoyer l’image d’un couple idéal dans une société bourgeoise et enfin pour qu’elle engendre un mâle. Cette dernière condition lui permettrait de toucher l’héritage paternel. Sauf que voilà, et bien la pauvre femme, qui s’appelle Jeanne, elle est stérile. Sa vie de « paraître » et l’indifférence de son mari vont lui... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 22:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
24 janvier 2013

Les premiers livres reçus pour le Prix des Lecteurs 2013 du Livre de Poche

Les voilà donc les premiers nominés ! Deux auteurs que je n’ai jamais lu, deux polars historiques, … tout cela est très tentant. Présentation des sélectionnés : « La Tulipe du mal » de Jörg Kastner Amsterdam, milieu du XVIIe siècle. Peu de temps s’est écoulé depuis que la « fièvre des tulipes » a tenu les Pays-Bas en haleine. Des spéculations à haut risque sur des oignons rares ont provoqué la ruine d’un grand nombre de citoyens. Pourtant, les « Vénérateurs de la Tulipe », un cercle fermé constituée de... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 20:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 janvier 2013

"Le baron perché" d'Italo Calvino

Commençons par dire que l’idée de départ est très originale. Côme, jeune garçon de douze ans, décide de vivre dans les arbres après une dispute des plus banales, un jour de 1767, avec ses parents… fallait pas le forcer à manger des escargots. Du haut de ces arbres, il mènera une vie à la fois active et assez semblable à celle du commun des mortels : il chasse, il lit, il fait l’amour, mais il aura aussi ce regard « vu d’en haut » sur la société de l’époque et sur les évènements historiques. Après cette rupture avec... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 20:46 - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 janvier 2013

"Rue de la Sardine" de John Steinbeck

Me voilà de nouveau en rendez-vous avec Mr Steinbeck. En prenant le livre en main, je savais déjà que j’y serais comme chez moi, que je m’y installerais confortablement et que je n’aurais plus qu’à savourer. « Rue de la Sardine » a tout ce que je peux attendre de la poésie. J’y ai trouvé la dureté d’une vie sans concession, la tendresse et la douceur de l’amitié et tellement d’humanité. La rue de la Sardine, c’est une mini-société, une brochette de personnages atypiques qui cohabitent s’observent, s’engueulent, se... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 18:10 - Commentaires [3] - Permalien [#]
16 janvier 2013

SANS MOBILE APPARENT d'Arnaud Papin

« Sans mobile apparent » c’est tout d’abord une intrigue. Le narrateur, Philippe Ray, travaille pour une agence de développement personnel à Londres, une espèce de coaching pour personnes friquées avec du vague à l’âme, de la psychologie moderne en quelque sorte. Une de ses cliente/patiente a été retrouvée morte. Un meurtre déguisé en suicide, il fut suspecté puis relaxé. Mais lors d’un voyage au Maroc aux objectifs thérapeutiques, un nouveau meurtre va pousser Philippe à enquêter sur ce tueur récidiviste… est-ce l’un des... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 10:39 - Commentaires [3] - Permalien [#]
13 janvier 2013

"Le père contre-attaque" de Bob

Une fois n'est pas coutume, je tiens à vous parler BD.Je remercie d'ailleurs Babelio pour m'avoir confié cette lecture.Je ne suis pas une grande spécialiste de la BD mais j'aime à les lire. Drôle, c'est très drôle ! Ce père célibataire qui pète, qui rote qui élève seul son fils avec tant d'amour... et de gros mots ! Comment dire ? à la fois vulgaire et émouvant ! On a une vraie caricature de l'homme gérant son foyer et également la caricature de l'enfant moderne, gâté, capricieux et attachant ! Cette bande dessinée à l'humour "caca... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 21:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 janvier 2013

"Le crépuscule des gueux" de Hervé Sard

Le quai des Gueux, c’est une cour des miracles au bord d’une voie ferrée, l’Eldorado des clodos. Y vivent cinq personnes laissées pour compte par la société. On y trouve Môme, la plus ancienne dont les souvenirs font défaut, Capo, le contestataire qui attend la fin de sa vie comme on attend un train, Boop’ qui n’a pas inventé l’eau chaude mais qui est là pour faire de l’effectif féminin, Boc’, le cuisto et Krishna, l’intellectuel qui a des idées révolutionnaires et sans doute complètement inexactes, mais il a le mérite d’en avoir.... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 18:57 - Commentaires [3] - Permalien [#]