19 novembre 2016

ANONYM'US nouvelle 10 : Braises

Et ainsi vint la nouvelle 10... *** Braises – Franchement, si tu pouvais y arriver sans te faire choper… tu ne le ferais pas ?Gilles lève le nez, surpris. Il repose sa troisième bière vide sur son genou, l’esprit déjà un peu embrumé par la chaleur du feu de bois. La proximité de l’index de Laurent qui lui tapote familièrement le bras commence à le gêner.La bière, il connaît. Il a de la marge. Ça ne lui fait rien. Presque rien. Presque plus rien. Du moins les deux premières. Mais un homme qui entre en contact physique avec... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 18:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 novembre 2016

LE CRI de Nicolas Beuglet

  J’avais envie de lire un thriller. Hôpital psychiatrique de Gaustad à Oslo. Un patient est retrouvé mort, étranglé, la bouche déformée sur un cri éternel. Sur son front, une cicatrice forme le nombre 488. C’est une ambiance qui devrait me plaire… L’inspectrice Sarah Geringën va s’impliquer dans cette étrange affaire comme si sa vie en dépendait, faut dire qu’elle vient de se faire larguer et que salement amochée, elle préfèrera se jeter dans le boulot plutôt que de réfléchir à sa vie gâchée et tout et tout. Si tu rajoutes à... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 08:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 novembre 2016

LA VITRE de Fabien Muller

Fabien Muller alias Jean-Fabien alias Un écrivain sans succès revient avec un roman tout en sensibilité. L’incipit donne la couleur… Je suis née à sept mois. Ma mère m’a expulsée distraitement, avec détachement, comme on sort les poubelles. Hélène est devenue une adulte effacée, introvertie. Elle vit le monde à distance, sa vie ne tient qu’à ses peurs. Elle écrit. Depuis le plus jeune âge, elle n’a trouvé qu’à allonger les mots sur le papier pour garder la tête hors de l’eau. Elle écrit aussi pour gagner sa vie. En plus d’un poste... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 19:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 novembre 2016

NOUS DEUX ET MOI de Christine Cerrada

  Je crois au mariage comme à un engagement sans retour et exclusif, sans ces deux caractères, il ressemble à un bail d’habitation. L’amour vrai est une adhésion du plus profond de soi, pas seulement du cœur. Tu l’as saisi, on va causer d’amour. Alors pas de ton amour pour les siestes coquines, ni de ton amour pour les baisers profonds, non, on va parler de l’Amour, celui qui a un grand A (et note que ça n’est pas incompatible avec ton amour pour les siestes coquines). Thérèse a vécu cet Amour-là. Sa vie entière près de... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 08:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 novembre 2016

Au pouvoir de Montolieu avec une EXPOSITION SUR LES DEUX GUERRES MONDIALES...

A Montolieu, nous n'avons pas seulement des libraires et des artistes, nous avons aussi des enfants passionnés et plein de motivation pour créer des événements marquants. Et des initiatives comme celle de Merlin, Eva, Ruben et Auriana, il faut les encourager encore et encore. Ces élèves de 5ème se sont unis pour vous présenter une exposition sur les deux guerres mondiales. Ils ont fait de nombreuses recherches, ont recueilli des témoignages, ils ont collecté des objets et des livres sur le sujet. Tout cela est exposé à l'ancien... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 15:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 novembre 2016

UNE MORT QUI EN VAUT LA PEINE de Donald Ray Pollock

  (…) Pearl Jewett réveilla ses fils d'un aboiement guttural, plus animal qu'humain. Couchés chacun dans un coin de l'unique pièce qu'abritait la cabane, les trois jeunes hommes se levèrent sans un mot, puis enfilèrent leurs vêtements crasseux et encore humides de la sueur du labeur des jours précedents. Un rat galeux et couvert de croutes détala le long du conduit de la cheminée en pierre, délogeant au passage des miettes de mortier qui dégringolèrent dans l'âtre froid. Le clair de lune qui filtrait par les interstices du mur... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 17:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 novembre 2016

SANS PAPIERS de Rascal, C. Genin, J.F. Martin

  J’avais très envie de te parler de ce livre. C’est un album de littérature de jeunesse, un album pour les enfants, mais pas que. Des pages qui m’ont noué la gorge. C’est l’histoire d’un père et de sa fille, c’est l’histoire de deux migrants qui ont fui la guerre, c’est l’histoire de tous ces migrants dont les médias envahissent ta tête. Pose-toi dix minutes pour lire cet album. Prends dix minutes isolées de ta journée rythmée par ses habitudes. Ça peut se passer en face de chez toi… Le narrateur est une petite fille. Elle... [Lire la suite]
08 novembre 2016

ANONYM'US nouvelle 9 : Je serai toujours là pour toi...

  Nouvelle 9 dans ton panier neuf ! ♫   *** Je serai toujours là pour toi... Le Mans, 23 juin 2016 Le capitaine Alex Wittenberg déambulait depuis trente minutes dans le quartier du Jardin des Plantes lorsque le standard du commissariat le contacta. Une brigade avait investi un appartement quelques rues plus loin pour un homicide. En descendant de sa voiture, son regard s’attarda sur la raison pour laquelle il traînait dans le voisinage : à une centaine de mètres, une maison récente à la porte d’entrée rouge. Son... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 21:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 novembre 2016

SULA de Toni Morrison

  La scandaleuse, la dévoyée.Dans les années 20, dans un quartier noir de l'Ohio, Nel et Sula sont deux gamines qui se soudent pour s'isoler de la misère. L'histoire d'une amitié. L'histoire de deux chemins de vie. Nel vivra le destin de n'importe quelle femme noire du quartier de Medallion quand Sula choisira une liberté que nul ne cautionnera.La scandaleuse, la dévoyée. Dotées d'un mari, elles se repliaient dans un cercueil amidonné, les flancs gonflés par les rêves décharnés et les regrets osseux des autres. Sans homme,... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 00:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 novembre 2016

ANONYM'US nouvelle 8 : La reine des courges

Et que suive la 8ème nouvelle à participer au Trophée Anonym'us ! ***   La reine des courges Ça les faisait rire ces cons. Ça ne loupait jamais. Une gonzesse pouvait être vendeuse, coiffeuse, maître nageuse et même empoisonneuse, allumeuse de première, branleuse comme pas deux, pourquoi pas enculeuse de mouches, mais camionneuse, ah ça, non ! Quand c’était pas un gag, c’était un tabou. Il y a des métiers comme ça qui tolèrent mal – mâle – le suffixe. Une fois Joséphine avait pris en stop deux tailleuses de pierre.... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 12:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,