21 février 2018

ANONYM'US nouvelle 20 : Quelques heures de civilisation

  Quelques heures de civilisation   Le problème est simple : tu veux monter dans le train, mais t’as pas de billet. Départ dans trois minutes. Les contrôleurs se campent devant chaque voiture. Tu t’approches, aimable, conciliante, avec, sur les lèvres, un sourire calculé. « Bonjour. » Le gars te considère d’un œil complètement morne, sans répondre ni sourire. Tu respires. Tu prends ta voix la plus contrite et agréable. « Excusez-moi. Désolée de vous déranger. » La politesse. C’est terrible mais t’y peux rien. L’autre... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 11:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 février 2018

ANONYM'US nouvelle 19 : Mortelle soirée

  Mortelle soirée   – C’est quoi ce foutoir ? Oh non ! Pitié !La femme se figea à l’entrée du salon, les bras ballants, son sac à main échouant sur son escarpin droit. Le spectacle était sinistre.– Lucille ! appela-t-elle, surprise de n’entendre qu’un murmure émaner de sa bouche.Elle se redressa et inspira profondément. Surtout ne pas flancher.– Lucille ! répéta-t-elle, la voix plus assurée.– Oui, maman.Une frêle adolescente débarqua dans l’immense pièce, nue sous un tee-shirt Motörhead trois fois trop grand pour elle,... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 10:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 février 2018

ANONYM'US nouvelle 18 : Violence ordinaire

  Violence ordinaire   La chambre est plongée dans l’obscurité depuis une demi-heure à peine, mais je sais déjà que je vais être incapable de sombrer dans le sommeil, malgré la fatigue qui envahit la moindre cellule de mon corps. Lui dort sereinement, paisiblement, à côté de moi, tourné vers l’extérieur du lit. Il m’offre son dos, qui va et vient avec une régularité tranquille que je ne peux qu’envier, jalouser.La colère s’insinue en moi, quand bien même je sais qu’elle ne m’aidera pas à m’endormir, au contraire. C’est... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 18:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 janvier 2018

ANONYM'US nouvelle 17 : Invasions barbares

  #IB ChallengeInvasions barbares Pour voir ce que Invasions Barbares partage avec ses amis, envoie-lui une invitation.À propos d’Invasions BarbaresBienvenue sur le profil FB du #IB Challenge !Forme une tribu et poste les vidéos de tes #IB.Ton nombre de LIKE déterminera ton prochain défi.Prêt pour ta première #IB... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 18:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 janvier 2018

ANONYM'US nouvelle 16 : In memory I am

  In memory I am     — Police secours à votre écoute. Que puis-je pour vous ? Ça faisait une sacrée paye que j’avais pas entendu une voix. Et un bail que j’avais pas croisé une autre tronche que celle du sale type. Vu que je regardais dans un miroir, y’avait des chances pour que l’espèce de croisement entre une méduse et une hyène déprimée qui me dévisageait, ce soit moi. Depuis qu’on m’a passé les souvenirs à l’estompeuse, je ne sais plus quelle gueule j’avais avant, mais une chose est sûre : les... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 17:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 janvier 2018

ANONYM'US nouvelle 15 : La belle Otero

  La belle Otero  — Messieurs, faites vos jeux ! La tension est à son comble dans le grand Salon Privé. Sous les dorures illuminées par le cristal des lustres, les joueurs se toisent à coups de crispations mandibulaires en balançant leurs plaques sur le tapis, au hasard, comme s’ils semaient du blé. — Les jeux sont faits ? De deux doigts, le croupier monégasque bloque le cylindre de la roulette, le relance et jette la bille en sens inverse. Au dernier moment, Mickael place tous ses jetons sur le... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 17:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 janvier 2018

ANONYM'US nouvelle 14 : Béton armé

  Béton armé   On est le onze juillet et le nombre de règlements de compte dépasse déjà celui de l’an dernier, soit trente-quatre meurtres. C’est la presse et la police qui les définit comme « règlement de compte », moi, je ne sais pas. J’ai enquêté. Je peux dire que sur les trente-quatre affaires, huit n’ont rien à voir avec le « règlement de compte », huit sont des affaires de pure crapulerie débile, de celles qui existent seulement, car des demeurés sont armés et vont tuer uniquement parce qu’ils ne veulent pas... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 20:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 décembre 2017

ANONYM'US nouvelle 13 : Bintje

  Bintje   Moulée dans une mini robe rouge très échancrée qui révélait une musculature de gymnaste, Cachou se hâtait de rentrer chez elle. Sa silhouette ainsi que sa merveilleuse chevelure ondulée retenue par un gros papillon de plastique doré attiraient tous les regards. Elle était sur le qui-vive, jetant des coups d’œil nerveux tout autour d’elle. Depuis quelque temps, elle avait l’impression d’être suivie par une femme, une grande femme stricte au regard décapant. Après s’être engagée dans le dédale des ruelles qui... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 18:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 décembre 2017

ANONYM'US nouvelle 12 : Le fil du rasoir

  Le fil du rasoir   Je m’assieds sur les marches de pierre et regarde mes mains. Elles tremblent. La nervosité, la joie ou le soulagement ? Je ne sais pas. Un peu de tout. Ça y est, les portes de l’espoir s’ouvrent à moi. Est-ce que je réalise ? Je fouille pour la vingtième fois dans la poche de mon blouson et en extirpe la lettre rangée précautionneusement dans l’enveloppe. J’observe l’horizon en comptabilisant mes sacrifices. Les journées jusque tard à bosser comme un forcené, les soirées refusées pour... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 18:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 décembre 2017

ANONYM'US nouvelle 11 : La burqa invisible

  La burqa invisible   Peut-on être à la fois la première et la dernière femme, c’est le genre de question qui vous vient à l’esprit alors que vous tenez dans votre bouche le canon d’un fusil de chasse. Celui de votre mari. Et que votre salive, mâtinée d’huile et de résidus de poudre vous coule dans le décolleté. Peut-être qu’en pressant la détente, avec le gros orteil de votre pied droit, c’est toutes les femmes que vous suicideriez. Enfin c’est une façon de parler. À cet instant tout vous semble limpide, et les... [Lire la suite]
Posté par aupouvoirdesmots à 18:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,